Nos engagements durables

   

Dijon Céréales contribue chaque jour à ouvrir les voies de l’agriculture à haute valeur environnementale. Nous consacrons beaucoup d’énergie à la recherche en agronomie (services techniques Damier Vert, plateforme Artémis), pour garder constant notre seuil de production tout en répondant aux enjeux du Grenelle de l’environnement. La réduction des intrants, la recherche sur la biodiversité, la certification des utilisateurs ou encore la valorisation des déchets agricoles sont autant de thématiques sur lesquelles Dijon Céréales s’engage.

La réduction des intrants :

Dijon Céréales participe au réseau FERME sur le bassin de la Vouge en complément de l’action de la Chambre d’Agriculture de Côte-d’Or. Ce réseau doit valider la faisabilité éventuelle, sans baisse de production, d’une réduction des intrants (en termes de fréquence d’intervention). Ce réseau répond aux objectifs fixés par le plan Ecophyto 2018.

La biodiversité :

Dijon Céréales collabore avec l’union nationale InVivo à l’élaboration d’indicateurs de biodiversité (présence d’abeilles, de papillons et de vers de terre) complémentaires des enseignements du réseau FERME. Le réseau DEPhY, c’est son nom, doit permettre également grâce aux méthodes retenues par InVivo de modéliser la percolation des intrants en sous-sol.

La certification :

dans le cadre du plan Ecophyto 2018, tout acheteur et/ou utilisateur de produits de santé des plantes devra posséder le « Certificat Individuel Phyto » avant le 1er janvier 2015. Dijon Céréales accompagne ses adhérents dans cette démarche en organisant régulièrement des sessions de formation avec l’appui de la Chambre d’Agriculture de Côte-d’Or et d’autres partenaires. À ce jour, grâce à la coopérative, près de 700 agriculteurs ont mis à jour leurs connaissances sur les bonnes pratiques à adopter pour l’utilisation des produits phytosanitaires.

Les déchets agricoles :

Dijon Céréales est partie prenante de la filière Adivalor, qui s’engage pour la valorisation et le traitement des déchets agricoles. Les résultats de la collecte 2011-2012 menée en partenariat avec Dijon Céréales sont ainsi en nette évolution par rapport à l’année précédente. Les matières premières secondaires collectées sont recyclées et valorisées en sacs poubelles, tuyaux de chantier ou encore en plaques d’isolement pour le bâtiment. Dijon Céréales mène aussi des opérations de tri sélectif, à travers ses dépôts et ses magasins Gamm Vert.

 

Partager

FacebookTwitter