Cérévia

   

Dijon Céréales a confié la commercialisation de sa collecte céréalière à l’union Cérévia (www.cerevia.fr)

Née en 2008, celle-ci rassemble 8 groupes coopératifs répartis sur 2 régions : Dijon Céréales, Bourgogne du Sud (71), Seine-Yonne (89), Cérépy (89), Interval (70), Terre Comtoise (25), Terre d’Alliance (01) et La Dauphinoise (38).

Les coopératives de Bourgogne Franche-Comté et Rhône-Alpes avaient un intérêt évident à travailler ensemble pour développer des compétences nouvelles en matière de logistique (fluvial, rail, route) et de commercialisation des céréales, notamment autour de l’axe Saône-Rhône.

Cérévia pèse aujourd’hui 7% du marché français des céréalesL’union commercialise près de 4 millions de tonnes de céréales par an dont environ 1,6 millions de tonnes à l’export (45%)

La plus grosse part des exportations (70%) est destinée au bassin méditerranéen (Maghreb, Italie, Sicile, Grèce, Sardaigne…) grâce aux installations portuaires très modernes construites à Fos-sur-Mer (port autonome de Marseille). Depuis cette base, Cérévia exporte des céréales de qualité (blés et orges brasserie ou mouture) destinées au bassin méditerranéen mais aussi en grand export vers l’Asie. Le débouché Maghreb, et notamment l’Algérie, est devenu incontournable pour Cérévia.

Dans le schéma logistique de Cérévia, le ferroviaire (partenariat avec l'opérateur Europorte) est aussi très important. Près de  350 000 tonnes de blé et d’orge, issues des coopératives de Bourgogne, sont acheminées par campagne vers les installations portuaires de Fos-sur-Mer.

Le schéma logistique de Cérévia est également complété, le long de l'axe fluvial Saône-Rhône, par une dizaine de silos portuaires comme ceux de Chalon-sur-Saône ou Villefranche-sur-Saône.

Plus d'informations sur Cérévia sur www.cerevia.fr

Partager

FacebookTwitter